AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Dim 8 Juin - 20:21

Rachel Dorange, Linde von Klinkowström, Friedel Schumann, Marion von Dönhoff sont des amazones qui se sont confrontées aux problèmes des frontières de l'interbellum 1919-1939,  fantômes futuribles de l'Union européenne ... nous avons lu leurs épopées dans ce forum. (A suivre pour Friedel ? )

Cette fois, M.C. Le Bourdonnec est une amazone qui a parcouru la France dans sa diversité et publié ses récits aux éditions Crépin-Leblond.

Son livre "MES RANDONNEES EQUESTRES" n'est pas encore tout à fait introuvable ! Idéal pour feuilletonner cet été !

Par contre, malgré mes recherches, M.C. LE BOURDONNEC, qui semble pourtant être une compatriote bretonne résiste à mes enquêtes épisodiques. Certains responsables du Tourisme Equestres naissant que je rencontrais dans les Années "septantes" semblaient l'avoir connue. Ils ont hélas disparu avant que je m'intéresse à son identité !

Avant Rachel Dorange, Suzanne, puisque c'est son prénom ... ( le M.C. n'étant pas ses initiales mais probablement un titre comme Médecin-Chef ou Maître de Conférence m'a longtemps induit en erreur !) peut être considérée comme la pionnière du tourisme équestre en France...

Si vous avez des pistes à proposer en Bretagne ou dans la région parisienne où elle travaillait, merci de contribuer à mes recherches ...

Trugarez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Mar 10 Juin - 10:33

Il faut sauver l'amazone Le Bourdonnec !

C'est un comble, le e-vendeur "Amazon" se fiant à l'acronyme "M.C." qui précède son nom la prénomme l'amazone "Marie-Claude" ! ... alors que vous proverai qu'elle s'appelait Suzanne !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Mar 10 Juin - 11:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Mar 10 Juin - 11:47

CQFD : Le "Journal féminin illustré du dimanche", EVE, du dimanche 20 Mars 1927, publie en à la Une une photo de "Mlle Suzanne LE BOURDONNEC, Ecuyère et dresseuse.
"Sportive complète, fervente de l'escrime et de la natation, Mlle Suzanne LE BOURDONNEC est une passionnée de l'art hippique. Amazone excellente, elle parcourut la France avec son cheval "Marquis". Lui vint ensuite d'aborder le dressage en plein air, genre gaucho. Elle y réussit à merveille. De la volonté, quelques paroles bien senties, des caresses, un morceau de sucre et de petits coups de cravache sur l'épaule lui ont suffi pour faire de "son blanc compagnon" en cinq semaines, un as de la haute école."





Rachel DORANGE, à la fin de la même année bénéficiera de la même page de une !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Mar 10 Juin - 17:52


L'année précédente, en janvier 1926, par un article original, L'ECHO DE PARIS avait propulsé la discrète amazone sur le devant de la scène :

Comme au bon vieux temps

Ou le charme du tourisme hippique
Gustave de LAFRETE
L’ECHO DE PARIS 11 janvier 1926

Le cheval – en chair et en os – est-il appelé à aller rejoindre, dans les muséums d’histoire naturelle la carcasse du diplodocus ou de quelque autre animal de la préhistoire ? Un prévoyant directeur de la cavalerie a déjà proposé que l’on sélectionnât, pour le jardin des plantes ou tout autre organisateur conservatoire, quelques couples de différentes espèces chevalines afin que nos descendants puissent conserver le souvenir de ce qu’il fut convenu d’appeler « la plus belle conquête de l’homme ». Car si le cheval de course et le cheval de selle gardent encore, grâce au sport, tout leur prestige, e cheval de trait et le carrossier des beaux équipages d’il y a trente ans ne se retrouveront plus que dans les tableaux ou dans les images.
Oui, l’équitation compte encore de nombreux adeptes : l’arme de la cavalerie forme la plupart d’entre eux ; les courses, le polo, les concours hippiques entretiennent également le goût du cheval et au Bois de Boulogne, à Hyde Park, cavaliers et amazones sont aussi nombreux que jadis.
Mais le tourisme hippique a presque entièrement disparu et c’est dommage ! Il avait un charme que ne pourront jamais connaître les propriétaires ou usagers des X CV, ni même les cyclistes. Avec le cheval, on peut passer en maint endroit interdit aux véhicules à roues : sentiers, sous-bois, prairies, pentes de collines ou même de montagnes, on peut traverser un cours d’eau et couper au plus court à travers champs et je ne parle pas de l’agrément procuré par la société d’un animal qui fait pour ainsi dire corps avec vous mais qu’il s’agit de subjuguer et avec lequel il faut arriver à bien s’entendre.
Pourquoi les sociétés hippiques ne s’emploieraient-elles pas à faire renaître ce genre de tourisme ? Elles n’y perdraient pas leur temps, car un jour viendra fatalement où l’on se lassera de la vitesse par l’excès qu’on en aura fait. La vitesse est chère, elle est dangereuse ; elle empêche l’investigation, la connaissance sérieuse des lieux traversés, c’est la folie d’aujourd’hui, et l’on peut espérer que le tourisme rationnel sera la sagesse de demain. Oui, par amour du contraste, on reviendra aux allures lentes ou, tout au moins, ralenties : à la promenade nautique ou équestre, à la marche et même au doux « farniente ».

Il est des personnes – mais elles font exception - qui n’ont jamais renoncé à chevaucher à travers routes et campagnes. Je signalerai, comme exemple, le cas d’une Académienne – Mlle Suzanne Le Bourdonnec, grande sportive devant l’Eternel (elle pratique également l’escrime, la natation, etc…) ; or, cette jeune femme a l’amour du cheval et du libre voyage, au point qu’elle profite de tous ses loisirs pour accomplir de grandes randonnées hippiques. Si la place ne m’était pas mesurée, je publierais in extenso les piquantes relations qu’elle a faites de ses longues excursions dans le Morvan et en Bretagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Mar 10 Juin - 17:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Mar 10 Juin - 17:55

«  En octobre 1924, j’avais trouvé, me dit-elle, un très grand charme à faire du cheval dans les bois d’Autun qui sont merveilleux : je montais alors Lisette, une excellente jument et j’avais projeté pour l’automne 1925, d’occuper une quinzaine toute entière à une promenade à travers les monts du Morvan ; je mis ce projet à exécution et pendant toute la durée de ce voyage, je passai chaque jour huit heures à cheval. L’animal était un petit espagnol de quatre ans à peine, assez sauvage et non dressé ; il ne connaissait que le pas et le galop, et je dus lui apprendre à trotter. L’animal était en somme fatigant mais aussi très résistant ; sa qualité morale était l’initiative, si  bien que dans les passages difficiles je lui laissais les rênes sur le col afin qu’aucune volonté ne contrariât  la sienne ; et bien m’en prit ! Il avait l’instinct du terrain et savait éviter le danger par un saut judicieux ou une allure appropriée. Nos jours à Misti et à moi, se passèrent à flâner dans les forêts et à escalader les monts d’où les souvenirs exquis, entre autre celui qui me restera du lac des Settons. Souvent, nous rencontrâmes des traces de sanglier. L’obscurité n’arrêtait pas nos randonnées et il nous arriva d’atteindre le lieu d’étape à la nuit noire. »
Au printemps dernier, Mlle Le Bourdonnec accomplissait une grande balade en Bretagne et Basse-Normandie, avec le gentil anglo-arabe Grigou, mis à sa disposition par M. Blanchet, directeur de l’école d’équitation et de dressage : c’est tout d’abord la visite de Fougères, de son château et de sa superbe forêt ; puis Landivy où le cheval pas encore entraîné  à la fatigue de la route exige   des soins (un bain dans la rivière l’Egremme lui rétablit les jambes). Après une étape de 40 kilomètres, arrivée à Domfront, à l’Hostellerie  du Donjon, où l’entrée de l’amazone bottée et  éperonnée dans la grande salle à manger, fait sensation. Vingt-quatre heures de repos sont nécessaires pour les soins de la bête. Délicieuse fut la traversée  de la forêt du Châtelier , mais que difficultés, déclare la voyageuse, on trouve à présent en certains endroits à se procurer une écurie et du fourrage !
Dame le temps des diligences et des coursiers est déjà loin !
Puis c’est Condé-sur-Noireau et la Suisse normande.
Nous ne pouvons pas suivre Mlle Le Bourdonnec dans ses pérégrinations, et c’est dommage car son récit donne l’envie de marcher sur ses traces. Le tourisme ainsi compris est autrement attrayant, autrement « intellectuel »que celui auquel  on est à présent condamné en sillonnant  les grandes routes ou bien en se servant du rail et des autocars. Et puis, comme il est intéressant pour de bons cavaliers et pour une excellente écuyère, comme, comme notre Académienne, de mettre peu à peu son cheval « en forme ». Le sport y trouve sa part.
Les auberges remplacent les palaces ; elles ne sont pas luxueuses et le confort y fait souvent défaut : mais la cuisine y est encore sincère et les prix sont demeurés raisonnables. De temps à autre, une légère désillusion, de la difficulté à se loger, de la fatigue ; mais ces incidents ne font que corser par leur imprévu l’attrait de ces expéditions.
Au printemps prochain, Mlle Le Bourdonnec compte s’égarer ainsi dans le maquis et visiter à cheval toute la Corse. Peut-être trouvera-t-elle des collègues pour lui tenir compagnie et profiter de l’organisation du voyage…
G. de LAFRETE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Mer 11 Juin - 5:11

Suzanne Le Bourdonnec était une "académienne" !

Au sujet d'ACADEMIA :
1915 : Première réunion d'athlétisme féminin français, le 2 mai 1915, au Stade Brancion à Paris,
organisée par le tout nouveau club « Académia » de Gustave de Lafreté qu’il créa au Parthénon à
Athènes, la même année
.

A propos de Gustave de Lafreté :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Mer 11 Juin - 5:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Mer 11 Juin - 5:31

A propos de la Duchesse d'Uzès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Jeu 12 Juin - 6:32

1ère aventure en 1923 : La question est "où" ?
extrait de son livre "Mes randonnées équestres".

Suzanne Le Bourdonnec, en France, « champion féminin du tourisme hippique ».
1923, en Basse-Bretagne.
Suzanne Le Bourdonnec rencontre Arhust, cheval rétif.

Arhust. « Trop connu dans trois départements bretons, il devenait à ce point invendable qu’il ne fut jamais vendu que par surprise… En villégiature dans le Finistère, j’apprends que des courses auront lieu le 6 août 1923.Trouver un cheval pour y participer serait mon désir le plus vif. Cinq jours de recherches, coups de téléphone, télégrammes aux propriétaires de chevaux restent sans résultat.
Le jour de courses,… à midi, en rentrant à l’hôtel, la patronne me dit : « Mademoiselle on vous a trouvé un cheval »….. Le propriétaire vous attend.
On me dit que vous montez bien. Je vais vous conduire près de Tigresse. Et il ajoute dans un éclat de rire : « Je ne suis pas venu ici pour gagner de l’argent mais pour m’amuser…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Jeu 12 Juin - 6:34

A 13h30, culottée, bottée, éperonnée, je me dirige vers l’écurie… N’étant pas au programme, on bat le tambour pour annoncer qu’une cavalière va monter en course. Quelques blasés, restés dans leur boutique, ferment leur porte et se dirigent vers l’hippodrome. Sur le terrain, les regards sont braqués sur moi, curiosité du jour. Je me classe seconde dans la 1ère course plate à la satisfaction de beaucoup et à la grande joie des dames. Devant ce résultat, le propriétaire de Tigresse, ainsi que ses amis, me demandent de courir la course de haies avec le même cheval disant qu’il peut fournir ce nouvel effort. Le commissaire insiste, la foule également.
Mais cela ne fait pas du tout l’affaire de deux jockeys qui espèrent remporter les deux premiers prix. C’est alors qu’ils conviennent de me faire vider les étriers si je les serre de trop près…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Jeu 12 Juin - 6:35

Tant que les hommes conserveront le droit de donner des coups de pied sous l’étrier, des coups de genoux sous les cuisses d’un adversaire qu’ils jugent plus valeureux, aussi longtemps que les courses ne seront qu’une longue liste de malhonnêtetés, tant que dureront les truquages et les ruses, que les organisations et participants de tout acabit ne seront pas punis, vous pouvez, Messieurs vous satisfaire et penser que le jour où vous serez détrônés est encore loin. Mais ce jour viendra, nous avons besoin de propreté ;
Tenir autant de privilèges immérités oblige à des irrégularités de plus en plus monstrueuses.
Pour gagner de l’argent tout est bon n’est-ce pas ? Même le pire, pourvu qu’il n’y ait pas de concurrence féminine.
Et dire que nous sommes leur compagne dans la vie. Une compagne qu’ils tiennent en esclavage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Jeu 12 Juin - 8:10

Malheureusement, Suzanne ne précise pas de quelle localité il s'agit. Je pressens qu'il s'agit de Corlay où l'hippodrome du "Petit Paris" sur la commune voisine du haut-Corlay a grande réputation !

ici avant la Grande-Guerre :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Jeu 12 Juin - 8:10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Jeu 12 Juin - 8:12

… De toutes parts, pendant la course, j’entends des cris mais je ne comprends pas leur signification. Plus tard j’appris qu’on demandait la disqualification des deux jockeys et cela se concevait car ils me gênaient de toutes les manières… après l’avant dernier obstacle, qu’elle n’est pas ma surprise de voir le cheval de mon seul concurrent à terre… Après quoi je saute la dernière haie pour arriver première.
Si les femmes sont heureuses, c’est aussi un beau jour pour moi et je voudrais faire partager ma joie à ce noble animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Ven 13 Juin - 5:33

… Trois jours après les courses je fis donc 35 kilomètres pour reconduire Tigresse et prendre Arhust qui se trouvait chez un fermier.
… Le lendemain, je me trouvai à 9h sur la même place, cette fois pleine de monde, à croire que personne dans le pays n’avait voulu manquer cette présentation équestre dont l’imprévu excitait la curiosité …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Ven 13 Juin - 5:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Ven 13 Juin - 5:41

… Je suis montée en selle à 9 heures. Jusqu’à 9H45 Arhust a employé toutes les défenses, les unes après les autres, sur cette place de l’église mauvaise et empierrée…
Quelqu’un murmure : « Elle va se tuer ! »…. Je fais mes adieux, prends quelques objets laissés sur une table et remonte en selle.
« Vous voulez quand même partir ? » me dit le propriétaire.
… Enfin, au bout d’un quart d’heure le voilà au trot… je fais de vagues adieux sans me retourner. Maintenant nous sommes seuls sur la route…Trente-cinq kilomètres avant d’arriver à Huelgoat… et je passe devant Carhaix sans regarder ni les maisons, ni la vieille église pourtant si joliment sculptée. Des gens sans doute au courant se précipitent sur le pas de leur porte…
… Quelques jours après, j’apprends que le propriétaire qui a des parents dans le pays, avait téléphoné pour leur faire savoir que l’amazone qui avait gagné le premier prix de haies devait traverser le pays montant Arhust et qu’on veuille bien le prévenir de notre passage…
…Partis à 10 heures, nous arrivons à Huelgoat à 11h50 (35 kilomètres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Ven 13 Juin - 5:44

Visitez Huelgoat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Ven 13 Juin - 5:46

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Ven 13 Juin - 17:59

… Nous partions tous les jours pour de longues randonnées dans ce magnifique paysage breton, visitant tous les environs à 40 kilomètres à la ronde.
… Nous faisions la sieste au bord des ruisseaux clairs. Quand j’étais assurée de trouver une bonne écurie je ne rentrais pas à mon hôtel le soir, cela nous permettait de poursuivre notre promenade au ralenti. Partout où je passais, j’étais connue…
… Aussi, quand le bruit des sabots de mon cheval se faisaient entendre, les paysans dans les champs suspendaient leur travail, agitaient leur chapeau au-dessus de leur tête pour me saluer, disant : « Voilà l’amazone ! »
… Les gendarmes eux-mêmes étaient heureux quand je les accompagnais dans leur ronde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Ven 13 Juin - 18:03

Forêt de Huelgoat

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Sam 14 Juin - 10:37

On recherche :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hermen
Membre actif


Nombre de messages : 3520
Age : 67
Localisation : 44
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   Sam 14 Juin - 10:48

Cette cavalière a bien laissé trainer son carnet de route mais sans laisser ses coordonnées !

Le carnet nous raconte ... Au mois de juin 1924, c'était il y a "nonante" années ...

LE CARNET DE ROUTE D'UNE CAVALIERE
(1924)


Nous prîmes rendez-vous à Rennes pour notre randonnée de printemps. L'aimable Monsieur Blanchet, directeur de l'école d'équitation et de dressage de cette ville avait mis à notre disposition son élégant pensionnaire "Unique" et le gentil anglo-arabe "grigou" rentré tout exprès dans ses écuries après un stage à la campagne, où il avait vaillamment pris part aux chasses de la dernière saison.
A suivre ... le 22 juin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Suzanne LE BOURDONNEC, Randonnées équestres et Années folles
» rando cheval et terroir à gonfaron
» Bequilles (cannes angl.) adaptées à la randonnée en montagne
» 1ère randonnée équestre des Frisons de Saint Jean
» Randonnée du 30 aout au chateau de chamarande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Ama - Zone :: Bienvenue :: Hors Fourches-
Sauter vers: